20 février 2007

L'ÂME DES BATEAUX

 

 

Promenade du côté de Larache et Asilah....

 

 

 

 

 

Un temps de saison, un froid hivernal sur le Maroc.

Ma soeur Christine m'appelle de Paris, il y fait un soleil printanier.

Petite visite frisquette du marché de LARACHE...

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Sur le marché de Larache, on trouve même la précieuse huile d'Argan.

L'Arganier est un arbre rare spécifique du sud ouest marocain.

L'huile de ses graines se présente sous 2 formes :

claire, issue de graines broyées fraîches aux vertus cosmétiques.

Brune, issue de graines broyées grillées, pour un usage culinaire...

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

En toile de fond, dans le matin brumeux,

l'ancien hôpital de Larache va être transformé en un palace 5 étoiles.

Larache est un ville magnifique avec une architecture en cours de restauration

marquée par l'empreinte espagnole... Une ville vivante, en dehors des grands itinéraires touristiques,

une ville en pleine évolution, un coup de coeur.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Sur le Balcon Atlantico, le cimetière chrétien où repose Jean Genet,

né à PARIS en 1910, mort à LARACHE le 15 Avril 1986.

 

 

 

 

 

 

 

 

Le phare de Larache, qui domine le cimetière chrétien...

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

A Larache perdure une noble tradition :

la construction des navires en bois.

C'est là que nait L'ÂME DES NAVIRES, les plus nobles...

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le Mâallem, le patron-charpentier de marine,

Abdelkader KHADIR...

 

 

 

 

 

 

 

Ce certificat est obligatoire pour construire un nouveau bateau

en remplacement de l'ancien qui sera brûlé...

 

 

 

 

 

 

 

Quand les bateaux sortent du chantier,

il ne reste plus qu'à leur peindre une peau, à les baptiser, à y embarquer des marins...

et à prendre le large...

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le métier de marin est un des plus durs,

et un des plus beaux...

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Les secrets de quais....

On parle doucement à une oreille,

tandis qu'une autre oreille passe à portée de secret...

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Visite d'un second chantier, d'une dimension supérieure,

toujours à Larache... Construction des grands chalutiers et sardiniers...

Architecture navale sublime, magie du bois, volupté des courbes....

Un lieu envoûtant.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le fils du fondateur de ce magnifique chantier...

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Conrado Souza,  83 ans, bon pied bon oeil,

le premier au boulot, créateur du chantier en 1945.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Entre Larache et Asilah, la terre prend des teintes ocres...

 

 

 

 

 

 

 

 

Asilah, charmante petite ville fortifiée d'artistes et d'artisans...

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Petit cimetière musulman au pied des remparts d'Asilah

et au-dessus de l'Atlantique...

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Une éclaircie dans le ciel d'hiver

en fin de journée sur les remparts d'Asilah...

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

La nuit est tombée sur les remparts.

On se réchauffe d'un bon thé à la menthe avant de rentrer sur Moulay Bousselham...

L'hiver reste plein de charme sur la côte nord du Maroc.

 

 Page suivante : ~~ Le Grand Rocher ~~

 

 

 

Posté par chiloedream1 à 01:18 - Permalien [#]