06 mars 2007

DERNIERES CAMPAGNES

 

 

 

 

 

 

Il pleut sur Moulay ce lundi 5 mars 2007, un ciel de circonstance... On hésite à prendre la route. Et puis un petit vent dégage les nuages. Tout semble vouloir pourtant nous retenir : la roue avant d'André est crevée, la fixation du capteur de mon compteur casse aux premiers hectomètres... Plus loin, après avoir quitté Moulay Bousselham vers 10h30, je ne suis pas loin de perdre le grand plateau de mon pédalier... Heureusement dans ma trousse à outils succincte, il y a la bonne clef alène... J'ai les mains pleines de cambouis, mais on roule dans le soleil revenu, à travers la belle campagne de la petite route des Sables... Vous l'aurez deviné, le vent est de face, comme d'habitude...

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

On traverse Larache sans poser pied à terre. L'étape sera longue.

Nous sommes partis trop tard pour arriver à Tanger avant la nuit...

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

A la sortie de Larache, la colline de l'ancienne Lixus aux riches vestiges. J'aurais bien aimé de là-haut découvrir le panorama sur les méandres et l'embouchure du Loukos... Pour pouvoir savourer ce genre de pause, il ne faut pas que l'étape dépasse 100kms. Aujourd'hui plus de 140kms au menu... On n'a pas le temps de flâner avec mon "parrain ce héros".

 

 

 

 

 

 

André s'accorde cependant un arrêt pour faire ce que personne ne peut faire à sa place...

 

 

 

 

 

 

Un peu plus loin, une petite bergère fait son travail avec beaucoup de sérieux. Elle veille sur sa douzaine de moutons et d'agneaux. L'un d'eux s'éloigne un peu du troupeau : elle a tôt fait de dévaler la pente dans ses grandes bottes orangées, de contourner l'imprudent fugueur et de le ramener avec autorité vers le groupe d'un petit coup de badine. Chapeau la petite bergère...

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Aprés avoir longé les collines de notre petite bergère,

la route aboutit sur un plateau qui domine Larache...

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Khemis Sahel est à mi-chemin de l'étape du jour. C'est là que j'avais mangé mes premières brochettes du voyage. Pendant qu'André choisit la meilleure viande, on s'active au-dessus de la braise... Je ne saurai jamais résister à cette odeur qui tourbillonne dans la fumée...

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Nous sommes repus quand nous nous remettons en selle, le thé à la menthe était aussi bon que le reste... Et par bonheur, le vent commence à faiblir avec le jour qui décline...

 

 

 

 

 

 

Peu avant Asilah, au bord de la route,

cette maman et son bébé nous offrent en cadeau leur beau sourire.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Mon parrain ce héros....

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Merci André de m'avoir accompagné pour cette dernière étape marocaine. Nous avons fait un bon bout de chemin ensemble : Moulay Bousselham - Tanger : 145,80km - 15,70km/h  Nous avons savouré ce voyage partiel à deux, le voyage de la volonté. Un petit restau pour fêter cette dernière nuit marocaine, une bonne chambre, dans le bel hôtel Rif qui domine la grande plage de Tanger :  André me dit que j'ai ronflé, puis ça s'est arrêté, je n'ai pas que des qualités... On se sépare sur les coups de 10 heures ce matin. Je file au port prendre mon billet à la Comarit : départ ce soir à 20h, arrivée prévue à Sète le huit à neuf heures. 36 heures de voyage sur la mer après un bon mois à chevaucher my sweet Ginet. Avant de prendre la mer, je vous poste mes dernières photos marocaines depuis le grand hall d'entrée de l'hôtel Rif. J'y ai retrouvé Rachida. Merci pour tout Rachida, merci Awalef, vous faites partie des beaux sourires croisés tout au long de mon voyage.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Billet en poche, en attendant le bateau,

un énième thé à la menthe, une salade orientale, et 2 petits pageots frits du Détroit...

 

 

 

 

 

 

Et une charmante qui vient saluer ma table...

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Salam Maroc... A tout bientôt...

 

Page suivante : ~~ La Croisière du BILADI ~~

 

 

Posté par chiloedream1 à 01:48 - Permalien [#]